Vivre au Canada

Conduire au Québec : ce qu’il faut savoir !

by MelM / 2 mois ago
Conduire au Québec

Voici un article qui vous sera surement utile pour conduire au Québec et en général en Amérique du Nord ! Je ne vais pas être très originale mais utile !

Je vais commencer avec la base de la base au Canada (donc au Québec) , la conduite se fait du côté droit de la route. La ceinture de sécurité est obligatoire et le téléphone est strictement interdit au volant. La plupart des autos sont automatiques, au début cela peut être bizarre de ne pas avoir de vitesses à changer (personnellement, j’ai encore tendance à avoir la main droit à l’endroit du levier de vitesse !

Une chose importante à savoir au Québec, les conditions des routes, avec les hivers rudes et peut-être aussi la réalisation des routes, les routes sont souvent en mauvais états. Surtout au printemps, avec les différences de températures rapides, cela créait beaucoup de nids de poule (voir des nids d’autruche). Il est important d’être vigilant sur les routes.

Une chose que tu vas te souvenir chaque année, c’est que tu as le droit de conduire au Québec ! Car tu dois payer ton permis chaque année, le jour de ton anniversaire. Joyeux anniversaire !

 

Voiture automatique, les infos à savoir :

À quoi correspondent les sigles P – R – N – D sur la boite de vitesses automatiques ?

P pour position Parking donc l’arrêt
R pour position Reverse donc marche arrière
N pour position Neutre donc le point mort
D pour position Drive donc la marche avant

Pas de frein à main comme les voitures manuelles … le plus dur ce n’est pas au Canada, mais en France quand je conduis … je ne pense pas au frein à main !

 

Principales règles à connaître en matière de circulation :

Les pneus neige sont obligatoires du 1er décembre au 1er avril ! Pensez rendez-vous pneus neige en avance, car c’est un peu la folie !

Il est strictement interdit de dépasser un bus scolaire si les clignotants du bus sont allumés et si son panneau « arrêt » est affiché sur le côté. De plus, quelle que soit la position de votre voiture et même si vous n’êtes pas dans le même de circulation, vous devez vous arrêter à plus de 5 mètres du bus. Soyez très vigilant … on ne rigole pas avec ça !

À un carrefour, vous devez marquer l’arrêt au panneau « arrêt » l’équivalent de notre « Stop » et la priorité de passage sera pour le premier véhicule arrivé au carrefour.

Il est important d’être attentif à l’ordre d’arrivée des véhicules. Toutefois, si plusieurs véhicules arrivent en même temps, un signe pour donner la priorité.
Soyez quand même prudent et engagez-vous lentement pour éviter tout accrochage.

Il n’y a pas de priorité au véhicule de droite ici !

Je ne peux pas tout vous décrire les panneaux, mais je vous conseille vivement de consulter ce lien : site Transports Québec pour vous familiariser avec les panneaux québécois / canadiens. Ou de consulter un code de la route pour comprendre un peu mieux la route.

 

Limitation de vitesse

Ville : 30 / 40 / 50 km/h en fonction des rues ou quartiers.
Autoroute : 100 km/h
Routes secondaires : 90 km/h
Zones scolaires : 30 km/h

La police fait régulière des contrôles, si tu ne fais pas attention, la contravention sera au RDV et des points en moins. Et il faut savoir qu’en plus pendant plusieurs années, tu payeras plus cher ton permis.

 

Les lumières ou feux de circulation

Au Québec (sauf Montréal), vous avez la possibilité de tourner à droite au feu rouge si besoin (sauf si un panneau indique le contraire). Cependant, pensez à marquer un arrêt avant de rouler, comme un « arrêt » ou « stop » en France.

Les lumières sont situées en hauteur et de l’autre côté de l’intersection donc pensez à vous arrêter bien avant. Attention aux habitudes françaises, ne vous arrêtez pas au pied du feu de circulation !

À un carrefour ou sur une route avec une intersection, si vous tombez sur un seul feu clignotant rouge installé au-dessus d’une intersection ou d’un panneau d’arrêt signifie que vous devez immobiliser votre véhicule. Engagez-vous dans l’intersection uniquement si vous pouvez le faire sans danger.

À un carrefour ou sur une route avec une intersection, si vous tombez sur un seul feu jaune clignotant installé au-dessus d’une intersection ou d’un panneau d’avertissement ou sur un obstacle sur la route vous avertit d’avancer prudemment

Dans le cas d’un carrefour avec 4 stops, c’est au premier arrivé de passer et ainsi de suite.

 

Se stationner … et surtout comprendre les panneaux de stationnement !

Il est important de bien consulter les panneaux et les lire deux fois, car ici c’est un peu compliqué ! Les panneaux peuvent être complexes à comprendre, les horaires acceptés, les vignettes,… certains panneaux peuvent poser problèmes ! Et surtout, ils aiment en mettre plusieurs au même endroit …

Attention des voitures de stationnement passent régulièrement dans les rues de Montréal pour mettre des contraventions !
Il est interdit de stationner dans le sens contraire de la circulation (pas comme en France !!!) et il est interdit de stationner 3 mètres devant ou derrière une borne incendie.

 

Faire le plein d’essence

Comme partout en ce moment, le prix de l’essence est relativement cher. Ici le prix peut varier d’un jour à l’autre. Et avant les longs weekend ou les vacances de Noël et les vacances de la construction les prix peuvent monter un peu plus. Aussi profiter de la pause essence pour vérifier régulièrement le niveau de liquide de lave glace ; en hiver, c’est indispensable ! Il faut choisir un lave glace pour températures extrêmes jusqu’à – 40 degrés.

 

Conduire au Canada en hiver

Il est fortement conseillé d’avoir votre réservoir d’essence rempli à la moitié ou plus en cas de températures basses.

Vérifier que le réservoir contenant le liquide lave-glace est bien plein et qu’il est indiqué pour supporter des températures extrêmes. En effet, les vitres se salissent extrêmement vite avec les conditions hivernales.

N’oubliez pas de bien déneiger et dégivrer votre voiture. Attention, la police peut vous arrêter, car vous avez trop de neige sur le toit ou sur l’avant de la voiture. Bonne nouvelle, le déneigement ce n’est pas tous les jours.

L’installation de pneus d’hiver est obligatoire entre le 1er décembre et le 1er avril. La qualité des pneus hiver sont très très important, ça change tout !

Être attentif aux opérations de déneigement de la ville, car il peut alors être interdit de se garer dans certaines rues pendant plusieurs heures.

Des accessoires indispensables : une raclette pour dégivrer, une pelle, une balayette, des couvertures de survie, une lampe torche, des vêtements chauds (gants, paire de chaussette, bonnet, manteau).

Il est important de vérifier les conditions météorologiques et l’état du trafic avant de prendre le volant. En effet, si elles sont vraiment mauvaises, mieux vaut jouer la prudence et retarder votre départ de quelques heures/jours.

 

Choisir sa voiture :

la guide de l'auto 2023La vie au Québec peut-être bien différente de la France, vos besoins ne seront pas les mêmes niveau voiture. Est-ce que vous restez en ville? Est-ce que vous allez au chalet ? Est-ce que vous allez en balade tous les weekend ? Une voiture neuve ou d’occasion ? Quel est votre budget ? Pensez-y avant l’achat.

La voiture doit vous permettre d’être en sécurité sur les routes en hiver,  mais aussi tout au long de l’année.

ASTUCE : Guide de l’auto 2023 : les voitures n’ont pas forcément les mêmes caractéristiques au Canada, je vous conseille de découvrir les modèles disponibles ici. Le guide de l’auto vous permettra chaque année de comparer les voitures et de choisir la voiture qu’il vous faut.

 

Bébé, enfant ce qu’il faut savoir en voiture :

Le type de siège d’auto que vous devez utiliser dépend du poids et de la taille de votre enfant.

Il existe quatre types de sièges d’auto :

La coquille (aussi appelée siège de bébé), pour le bébé à partir de sa naissance jusqu’à ce qu’il pèse environ 10 kg (22 lb).

Le siège d’enfant, pour l’enfant qui pèse environ 10 kg (22 lb). La plupart des sièges d’enfant vont jusqu’à 29,5 kg (65 lb).

Le siège d’appoint – booster – pour l’enfant qui pèse au moins 18 kg (40 lb). Ce type de siège doit obligatoirement être utilisé jusqu’à ce que votre enfant atteigne une taille de 145 cm ou l’âge de 9 ans.

Attention ici les sièges auto pour les bébés doivent avoir 5 points d’attache !

Autre chose à savoir, les sièges ont une date d’expiration ! Oui oui !!!

Jusqu’à son treizième anniversaire, votre enfant doit toujours être installé sur la banquette arrière.

Plus d’infos ici : https://saaq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/attachez-vie.pdf

Il est possible d’aller à la station de police du quartier pour faire vérifier l’installation du siège.

 

Vocabulaire auto :

Il faut savoir que beaucoup de mots utilisés pour l’auto sont en anglais et également prononcés en anglais !

• Arrêt : Stop
• Câbles à booster : il s’agit des câbles à pinces crocodile
• Char : voiture
• Chauffer son char : conduire sa voiture
• Breake à bras ou break à bras : frein à main
• Bumper : pare-choc
• Clutch : c’est la pédale d’embrayage
• Dash : tableau de bord
• Un lift : quand on propose à une personne de la raccompagné en voiture, on lui propose un lift.
• Flat : un pneu crevé
• Flasheur : clignotant, ou warning
• Lumières : feux de circulation
• Miroir : rétroviseur
• Muffler : pot d’échappement
• Pick-up : camionnette

• Sacs gonflables : airbags
• Stâler : tomber en panne, faire caler le moteur
• Tanker son char : faire le plein d’essence
• Ticket : une amende
• Tire : pneu
• Valise : coffre
• Windshield : pare-brise
• Wiper : essuie-glace

 

En cas d’accident

Un numéro : 911 !
Attention ici, l’alcool au volant cela ne rigole pas, surtout en cas d’accident !
J’en profite pour vous rappeler que les assurances voiture sont obligatoires. Et si vous souhaitez traverser la frontière, dites-le à votre assurance, car il est important d’ajuster les montants d’assurance ! La différence est légère, mais cela pourrait tout changer !

 

Un site WEB important : SAAQ : Société de l’assurance automobile du Québec :  https://saaq.gouv.qc.ca/permis-conduire 

 


Crédits photos : Canva pro

 

À lire aussi : Venir vivre ici … au Québec !

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*
*