Vivre au Québec

Les prix Lauriers, la célébration de la gastronomie québécoise

by MelM / 4 semaines ago
Prix Laurier - Gastronomie - Québec

Ce lundi 25 mars 2024, j’ai été invité à découvrir le dévoilement des prix Lauriers 2024. C’était pour moi de découvrir cet univers.
C’est à mon tour, de vous faire découvrir les Lauriers.

Au cœur de la scène culinaire du Québec, les prix Lauriers distinguent l’excellence, l’innovation et le talent de la gastronomie Québécoise. Cet événement annuel, bien plus qu’une simple remise de prix, est une vitrine mettant en lumière les acteurs majeurs de la gastronomie québécoise. À travers cet article, plongeons dans l’univers des Prix Lauriers, découvrons leur importance et comment ils contribuent à enrichir le paysage culinaire du Québec.

 

L’origine des Prix Lauriers

Nés de l’initiative de passionnés de la gastronomie québécoise, les Prix Lauriers ont pour mission de reconnaître et de célébrer le travail, la créativité et l’engagement des professionnels de l’industrie. Ils visent à promouvoir l’excellence culinaire du Québec, en mettant en avant les pratiques innovantes et durables qui façonnent l’avenir de la gastronomie.

Les catégories des prix Lauriers avec les lauréats 2024

Après la soirée du 27 mai 2024, je rajouterai les gagnants ! En attendant, c’est l’occasion de découvrir les lauréats et de leurs bonnes adresses ou bons produits.

Pour découvrir les lauréats 2024 en détail : www.lauriers.ca/laureats-2024

Restaurant de l’année :

Auberge Saint-Mathieu – St-Mathieu du Parc
Le Clan – Québec
Beba – Montréal
Parcelles – Austin
Hoogan & Beaufort – Montréal
Mon Lapin – Montréal
Verre Lime – Chicoutimi

Chef.fe de l’année

Mathieu Janes – Myranel – Deschambault
Samy Benabed – Auberge Saint-Mathieu – Saint-Mathieu-du-Parc
Marc-Oliver Frappier et Jessica Noël – Mon lapin – Montréal
David Janelle – La Cuisine – Chicoutimi
Fisun Ercan – Bika Ferme et cuisine – Saint-Blaise-sur-Richelieu
Guillaume St-Pierre – Battuto et Melba – Québec
Gabriel Molleur-Langevin – Le Champlain – Québec
Stéphane Modat – Le Clan – Québec
Patrice Demers – Sabayon – Montréal
Raphaël Théberge – Khunda Hôtel – Québec

Révélation de l’année

Andersen Lee – Oncle Lee – Montréal
Chloé Ouellet – Au Pâturage, Saint-Perpétue
Elena Raceviclute Ouellette – Mui Mui et Anémone
Frédérique Lévesque – Feuilleté Café – Montréal
Ronan Ulliac – Consultat de la France à Montréal

Chef.fe pâtissier.e de l’année

Paul Croteau – Battuto – Québec
Éric Champagne – Restaurant de l’ITHQ – Montréal
Bertrand Bazin – Chez Bazin – Montréal
Olivier Potier – Chez Potier – Montréal
Gabrielle Hiller-Rivard – La Cabane sur le roc – Saint-Joseph-du-lac

Boulanger.e de l’année

Julien Roy et Seth Gabrielse – Automne – Montréal
Éric Borderon – Borderon et fils – Québec
Fabien Demandoix – Racines boulangerie fermière – L’Isle-Verte
Annika Wergele – Son & seigle – Montréal
Martin Falardeau – La Meunerie urbaine – Montréal

Sommelier.e de l’année

Amelia Stines – Tuck shop – Montréal
Jean-Philippe Reid – Verre Lime – Chicoutimi
Joris Gutierrez Garcia – Club Chasse et Pêche – Montréal
Vanya Filipovic – Mon Lapin – Montréal
Nikolas Da Fonseca – Vinvinvin – Montréal

Mixologue ou bartender de l’année

Simon Faucher – Tanière3 – Québec
Max Coubès – Distillerie Ubald – Saint-Ubalde
Patricia Jeanson – La Distillerie – Montréal
Maximilien Jean – Cloakroom Bar – Montréal
Sabrina Touzel – Foxy – Montréal

Prix du meilleur service

Alexandre Vincenot – Cantine Côtière & Chez Saint-Pierre – Kamouraska
Mélanie Blanchette – Bouillon Bilk – Montréal
Roxan Bourdelais – Tanière3 – Québec
Marina Marcot – Myranel – Deschambault
Dave St-Yves – Buvette Scott – Québec

Brasseur.se, vigneron.ne ou producteur.trice de boissons de l’année

Éloi Deit – Brasserie Dunham – Dunham
Fred Tremblay – Vignoble Camy – Saint-Bernard de Lacolle
Pascale Vaillancourt – Ubald Distillerie – Montréal
Samuel Lavoie – Ferme Le Raku – Saint-Germain-de-Kamouraska
Eric Blouin – Clos Sainte-Thècle – Sainte-Thècle

Producteur.trice de l’année

Patrice Fortier – La société des plantes – Kamouraska
Elisabeth, Joëlle et Gérald Arseneau et Nicole Maheux – Alcyon sel de mer – Havre aux maisons
William Bujold – Ferme maricole du Grance Large – Carlton-sur-mer
Emmanuel Sandt-Duguay et Guillaume Werstink – Chasse-Marée – Rimouski
Mathieu Roy – La récolte de la Rouge – Brébeuf

Artisan.e de l’année

Pierre-Olivier Canuel – Fermenterie du père Canuel – St-Valérien-de-Rimouski
Julien Clot – Symbiose alimenterre – Montréal
Mathilde Fays, Fays terroir chocolaté – Oka
Nathalie Joannette, Fou du cochon – Montréal
Jean-François Pelchat – La villa vinaigres et jardins – Saint-Pierre-de-Broughton

Entreprise ou initiative de l’année

Foodcamp
La Centrale agricole
La Table Ronde
La Transformerie
Remise en place

Prix du rayonnement de la culture culinaire

Pascale et Marie Claud Rémond – Les minettes
Christian Bégin – Curieux Bégin
Laurent Dagenais
Josée Di Stasio – À la DiStasio
Élise Tastet – Tastet.ca

Événement gastronomique de l’année

Les vendredis – Fromagerie du Presbytère
Rendez-vous Loup Marin
Montréal en Lumière
Pop Up des fermes et restos Brome-Missisquoi
Myco- Rdv de la gastronomie forestière

Prix du tourisme gourmand

Cocagnes – Frelishburgh
Alycon sel de mer – Gaspésie
Maison de Soma – Mont-Tremblant
Espace Old Mill – Stanbridge Est
Oui, oui buvette forestière – Charlevoix

 

L’Impact des Prix Lauriers

Les Prix Lauriers jouent un rôle crucial dans la valorisation de la gastronomie québécoise. Ils offrent une vitrine de reconnaissance qui stimule la créativité et l’excellence, tout en encourageant les professionnels du secteur à poursuivre leurs efforts en matière d’innovation et de durabilité. De plus, cet événement favorise la découverte de talents émergent et soutient le développement économique local en mettant en lumière les produits du terroir. Et on est obligé d’aimer ça !

 

Pourquoi les Prix Lauriers sont essentiels pour la gastronomie québécoise ?

Promotion du terroir :
ils mettent en avant la richesse des produits locaux et encouragent les pratiques de consommations responsables.

Reconnaissance du talent :
Ils offrent une visibilité inégalée aux professionnels, ils contribuent à l’épanouissement des carrières.

Stimulation de l’innovation :
en récompensant les démarches créatives et durables, ils encouragent l’ensemble de l’industrie à se renouveler.

Tourisme gastronomique :
ils attirent l’attention sur la destination Québec comme un haut lieu de la gastronomie, invitant gourmets et gourmands à explorer ses saveurs uniques.

 

Je finirais en concluant que les prix Lauriers de la gastronomie québécoise ne sont pas seulement une cérémonie de remise de prix ; ils sont un moteur essentiel pour le développement et la reconnaissance de la gastronomie québécoise. À travers leur engagement envers l’excellence, l’innovation et la durabilité, ils participent activement à l’essor d’une culture culinaire riche et variée au Québec, inspirant aussi bien les acteurs du secteur que les amateurs de bonne cuisine. En tant que vitrine de ce que le Québec a de meilleur à offrir, les Prix Lauriers célèbrent la passion, le talent et l’innovation qui nourrissent la gastronomie de la province, jour après jour.

Serez-vous au rendez-vous le 27 mai 2024 pour connaître les gagnants lors du gala ?

 

Pour vous inscrire : www.lauriers.ca

 

Crédit photo couverture : Jay Wennington

 

À lire aussi : Que faire à Montréal en ce moment ?

You Might Also Like

Sorry, Comments are closed.