À découvrir

Mes partages du mois de mars et avril 2020 – en mode confinement !

by MelM / 6 mois ago
Montréal au Printemps - Québec - Canada

 

 

J’ai manqué un peu de courage de faire de partage en mars, ce confinement n’a pas aidé à l’écriture !
Ce mois-ci, je vais surtout vous partager de produits alimentaires, livres, séries, … pour les mois de mars et avril.

 

découvertes du mois - Bymelm

 

 

partage - lifestyle


#1 Yumi organics

(Produits reçus pour tester)

Je vous partage cette belle découverte de “gruau frigo”. C’est bon et facile à préparer avec son petit pot.

Le saviez-vous ? L’avoine est riche en fibres solubles, l’avoine faciliterait la digestion des aliments, le transit au niveau des intestins et éviterait donc les problèmes de constipation. On trouve dans l’avoine la présence de bêta-glucane, une fibre soluble, qui aide à normaliser la glycémie et le cholestérol sanguin. Du bon pour la santé !

Pour une portion de gruau Yumi, il y a seulement 210 calories, moins de 6g de sucre. Sans oublier que c’est riche en protéines, fibres, vitamines et antioxydants. Le produit ne contient pas de gluten et il est végétalien en fonction du lait que vous choisissez  !  C’est donc un produit qui convient à plusieurs styles de diète.

Si le matin, vous êtes toujours pressé, alors le produit peut vraiment vous aider à ne pas sauter votre petit-déjeuner. Vous le préparez le soir avant de dormir et le lendemain hop vous pouvez glisser le pot Yumi dans votre sac ou tout simplement le déguster avant de quitter la maison.

IL est possible de commander sur leurs site Internet et de vous les faire livrer ! Alors même en confinement, il est possible de découvrir leurs produits.

Site Internet

#2 Le cri de Nicolas Beuglet

J’ai découvert ce roman policier et cet auteur avec le club de lecture de @melo_furtherwest que je fait depuis quelques mois maintenant. C’était le livre du mois de mars.

Résumé du livre :

Inspectrice à Oslo, Sarah Geringën est appelée pour enquêter sur une mort suspecte à l’hôpital psychiatrique de Gaustad. Le patient, traité pour amnésie et mort après un état de peur inhabituel, n’a aucune identité. Sa seule spécificité est le nombre 488 sur son front. Remontant la piste d’un laboratoire français, Sarah fait rapidement équipe avec Christopher Clarence, brillant journaliste.

J’ai vraiment accroché avec l’histoire, l’histoire est riche en rebondissement, du coup c’est même difficile de poser le livre. Il y a des petites choses qui sont peut-être un peu “trop” dans l’histoire, mais cela nous fait nous rappeler que c’est juste une histoire malgré que cela soit basé sur des faits réels. Je vous conseille la lecture de ce livre.

 

#3 Les enquêtes d’Anatole Bristol de Sophie Laroche
Livre jeunesse

Maison d’édition : AUZOU

Nous avons rencontré Sophie Laroche, il y a quelques années au salon du livre de Montréal. Elle avait été adorable et la discussion avec elle nous avons donné envie de découvrir son univers. À l’époque, c’est mon ainé qui a lu les livres que nous avions achetés. J’ai ressorti les livres pour mon plus jeune pour le faire lire pendant le confinement.

Sophie Laroche a écrit une série de livres d’enquêtes pour les enfants. Je dirais pour les 9/10 ans.

Voici le résumé du tome 1 : LES ENQUÊTES D’ANATOLE BRISTOL : Le gang des farceurs :

Anatole, ce qu’il aime dans la vie, ce sont les enquêtes, les mystères, les
énigmes… Son terrain de prédilection : la cour de récréation. Et justement, en ce moment, d’étranges événements se succèdent dans sa nouvelle école… Il est temps pour Anatole d’attraper ses fiches bristol et surtout…le gang des farceurs !

Des livres qui se lisent bien, l’écriture est dynamique avec du vocabulaire riche qui convient à l’âge de l’enfant. Des valeurs importantes l’amitié, humour, persévérance, affirmation de soi… sont présents dans les histoires.

Les enquêtes d’Anatole Bristol a même reçu le prix Renaudot des benjamins en 2013.

Un bon achat pour vos enfants, filles comme garçons seront pris dans l’histoire.

Bon à savoir : voici une fiche lecture offerte par Auzou si vous voulez utiliser cette lecture comme exercice de français : Lien

 

#4 Unorthodox sur Netflix

En vivant à Outremont, où la communauté ultra-orthodoxe est très présente, je trouvais intéressant de découvrir cette mini-série de 4 épisodes.

Il s’agit de l’adaptation de l’autobiographie Unorthodox: The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots de Deborah Feldman.

Résumé :

Esty, une femme juive de dix-neuf ans, décide de fuir un mariage arrangé par sa famille ultra-orthodoxe à Williamsburg, Brooklyn et part pour Berlin en Allemagne. Après avoir appris sa grossesse, son mari décide de partir lui aussi pour l’Allemagne avec son cousin dans le but de la retrouver.

Je vous conseille cette mini-série qui fait réagir sur la place de la femme dans cette communauté. La série est très bien jouée. À voir !

 

#5 Koğuştaki Mucize sur Netflix

Koğuştaki Mucize est un film dramatique turc réalisé par Mehmet Ada Öztekin.

C’était une nouveauté sur Netflix, alors forcement, j’ai profité pour découvrir ce film. Ce film turc est une adaptation du film sud-coréen : “Miracle in cell No 7 de Lee Hwan-Gyeong.

Résumé :

Memo, un berger souffrant d’un handicap mental, vit avec sa petite fille et sa grand-mère dans un village de la côte Égéenne turque pendant la période du coup d’État. Un beau jour, en 1983, la vie de Memo se voit subitement bouleversée quand la fille du commandant, un haut responsable durant la loi martiale meurt. Memo est accusé à tort du meurtre et est condamné à mort. Il se retrouve en prison dans la cellule numéro sept. Il est peu probable qu’il y survive mais alors que tous ceux qui peuplent la cellule sept l’avaient d’abord accueilli avec haine, ils commencent progressivement à être convaincus de son innocence en témoignant de son grand cœur. Avec le temps, tous ceux que Memo touche se mobilisent pour lui sauver la vie.

J’ai cru comprendre qu’il y a beaucoup de discuter au sujet du film dans la presse et réseaux sociaux sur pour ou contre…

Personnellement, j’ai beaucoup aimé ce film. Je dois avouer un film très triste mais plein d’espoir. J’ai aimé découvrir un film turc sur Netflix, cela permet de découvrir d’autre culture.

À voir pendant votre confinement.

 

#6 The Morning Show sur Appel.tv

Cette série américaine, qui met en vedette Jennifer Aniston, Reese Witherspoon, Steve Carell, Billy Crudup, Mark Duplass, Gugu Mbatha-Raw, Nestor Carbonell, Bel Powley, Karen Pittman, Desean K. Terry et Janina Gavankar. Cette série nous plonge dans l’univers du programme télévisé du matin, numéro 1 sur les ondes !

Résumé :

Portrait sans concession des coulisses d’une matinale télé aux États-Unis, où l’ego, les ambitions et la quête éperdue du pouvoir génèrent des tensions au sein de l’équipe. Parmi ces personnes qui aident l’Amérique à se réveiller, deux femmes tentent de tirer leur épingle du jeu. Et l’affaire n’est pas aisée dans ce milieu impitoyable, d’autant qu’il leur faut gérer en parallèle les crises de leur vie personnelle.

Une série qui fait réfléchir sur notre implication dans les histoires de harcèlement sur les lieux du travail. Est-ce qu’on est au courant, mais on dit rien ? C’est comme ça depuis toujours alors on ne dit rien ? Est-ce que c’est de ma faute ? Est-ce qu’on m’achète ? …

Une série à gros budget : Percutante et bien fait.

Je vous conseille de la regarder si vous avez Apple.tv

 

#7 Waco sur Netflix

Cette nouvelle série sur Netflix nous raconte l’histoire du siège de Waco au Texas. Ce blocus qui s’est déroulé du 28 février au 19 avril 1993 à la résidence du groupe religieux les « Branch Davidians » dans la ville de Elk, près de Waco au Texas, aux États-Unis.

Résumé :

Les autorités fédérales tentent de fermer un centre religieux, mais un bras de fer s’ensuit avec le chef autoproclamé et ses disciples.

Une histoire que je connaissais très mal. J’ai trouvé très intéressant la série et cela fait réfléchir sur les façons de gérer des conflits, voir d’inventer des conflits. Je vous laisse découvrir l’histoire.

 

Voici la liste de mars et avril !

Je vous invite à mettre en commentaires vos découvertes.

 

À Lire aussi : Mes partages du mois de février 2020

You Might Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*
*